12.11.2009

Sport, conférence, colloque et animations au programme

RUGBY vinassan nov 2009 006.JPGFootball : Les U17 Honneur se déplacent à Lézignan. Les séniors 1 devront se racheter à domicile face à St-Nazaire de même que les séniors contre Coursan. Les U17 district reçivent l'entente St-Martin/Lasbordes. Les U15 se déplacent à Cuxac-d'Aude, les U 13 à Trèbes, les 11 au Trapel et Limoux. L'école de foot participera à plateau dans diverses catégories.

Rugby : Après la belle victoire à domicile, les rouge et vert vont se déplacer à Névian, où il n'est pas facile de s'imposer. Les hommes de Lemoine et Albert ont les capacités d'empocher les points de la victoire face à une équipe qui sera un adversaire direct pour la qualification.

Evènements : La  commune va connaître une fin de mois de novembre intense. Colloque international sur les risques naturels en présence de chercheurs du monde entier, salle Félix-Roquefort à 16 h 30, mardi 17 novembre. Entrée libre.

L'amicale des donneurs de sang bénévoles vous convient à la collecte de sang qui se déroulera vendredi, salle Félix-Roquefort de 14 h 30 à 19 h 30. Repas de fin de collecte à 20 h, ouvert à tous : 10 €(donneurs, non donneurs, amis, sympathisants). Au menu : apéritif, salade, gardianne, fromage, glace, vins compris.

Patrimoines, vallées des Cabardès organise une conférence sur l'apiculture avec Jean Courrent, vendredi 20 novembre à 20 h 45 à Sallèles-Cabardès.

Le Scion Conquois se réunira en assemblée générale le mardi 24 novembre à 18 h 30, salle de la Montagne noire.

11.11.2009

Victoire pour l’ECV XV, défaite pour l’USC

CONQUE-11BAL09.JPGRugby : Vinassan à égalité de points avec les protégés de Teddy Aguerra, n'étaient pas venus pour subir. Malgré un vent et un froid persistant les 30 acteurs de cette rencontre auront eu le mérite de ne jamais fermer le jeu et de pratiquer un rugby de bonne qualité. Contre le vent les rouge et vert vont dominer, sans concrétiser des moments forts à quelques centimètres de la ligne adverse. En première période, une seule pénalité de passée par Darly à la 16e min dérouille le compteur des locaux. Il faudra un beau mouvement des lignes arrières, après plusieurs regroupement pour que Gonthier en force et en coin passe la ligne. 8 à 0 à la pause. Avec le vent, les hommes de Lemoine et Albert vont jouer dans les 22 adverses. Regroupement, attaque renversé et c'est Mohamed qui comme un ¾, aplatit le cuir derrière la ligne. Darly transforme. Sur pénalité 61e min, puis en inscrivant un essai transformé (66e min), Darly scelle définitivement la victoire : 25 à 0. Les juniors font match nul à Bédarieux.

233_3321.JPGFootball : Une défaite cinglante qu'il faudra digérer (7 à 0) pour les protégés d'Ouradou à Limoux. Les séniors 2 ramènent un très bon résultat en partageant les points avec Carcassonne Maroc. Les 19 excellence font également match nul sur la pelouse de Perpignan de même que les 17 ans honneur (3 à 3) à domicile face à Agde.

10.11.2009

Patrimoine : histoire de l’église Saint-Michel

CONQUE-11MIC09.jpgL'église Saint-Michel de Conques a été construite à la fin du 14e siècle sur l'emplacement de l'église primitive incendiée et détruite en 1355. La première église en 1248 était romane, en forme de croix grecque. On trouve dans le transfert gauche, un bénitier roman à entre bacs (10e  siècle) et 2 colonnes encastrées surmontées de chapiteaux indiquant que ce transfert devait être un pan de l'ancienne église. Le plan actuel comprend une nef de trois travées ogivales et une abside séparée de la nef par un transfert formé de quatre chapelles latérales à l'abside et faisant face à la nef. Sur les côtés de la nef, 4 chapelles ont été ajoutées en 1766 pour celles de la travée la plus près du chœur et en 1867 pour celles de la travée centrale. La première travée sert d'entrée par une porte latérale à laquelle fait face la petite chapelle de Fonts Baptismaux. Le clocher est bâti sur une voûte ogivale servant de passage. La flèche a été remplacée en 1914 par un mur surmonté de créneaux et abritant les quatre cadrans de l'horloge.

L'étage inférieur contient quatre cloches dont une datant de 1570 et pesant 1060 kg (classé en 1943). L'église de Conques est un édifice très vaste et de belles proportions : longueur  37,60 m, largeur 10,30 m, la largeur au transept de 29,50 m. Hauteur des arcs de la nef 10,30 m, hauteur de la clef de voûte de l'arc triomphal 12,50 m. Dans la chapelle de la Vierge, à droite du chœur, se trouve un retable en bois du 16e siècle (classé en 1907). Il est orné de tableaux représentant les 15 mystères du rosaire, séparés par des petites arcatures en relief, surmontées d'un dais en demi-cercle et d'une galerie ajourée, couronnée par une crête. Les panneaux ont été repeints au 18e siècle en même temps que les 4 tableaux du chœur dont le thème est Saint-Michel. Les orgues achetés en 1948 proviennent du château de Bonnafous dans l'Aveyron. L'association des Amis de l'Orgue, créée en 1989, a pu mener à bien le nettoyage et la restauration de la plus grande partie de l'instrument.

09.11.2009

Félix Roquefort : syndicaliste, résistant, homme politique

CONQUE-PCF.jpgFélix Roquefort, un prénom et un nom à jamais liés à la commune. Il est né le 12 décembre 1913 à Lastours (Aude) dans une famille populaire : son père était mécanicien et sa mère couturière. Titulaire du certificat d'études primaires, il devient mineur, puis employé. Son engagement syndical date de 1933. Il participe à la constitution du syndicat CGT des Mines et Usines de Salsignes. Fait prisonnier en juin 1940, il s'évade le 5 novembre et participe à la Résistance à partir de 1942, dans le mouvement Combat. En 1943, il participe à la formation d'un des premiers maquis de l'Aude, avec deux de ses frères et son beau-frère qui, tous trois, ont été tués par l'occupant. En février 1944, Félix Roquefort est nommé chef régional de l'Action ouvrière des Mouvements Unis de la Résistance et membre du Comité régional clandestin de Libération pour le Languedoc-Roussillon. En 1944, il adhère au PCF. Félix Roquefort est médaillé de la Résistance française. Après la Libération, ses responsabilités politiques s'accroissent, nommé le 28 août 1944, président du comité de libération de Conques, puis il élu maire lors des municipales de 1945, fonction qu'il occupera jusqu'à sa mort. Sur le plan départemental, membre du Comité de l'Aude, au titre de la CGT, il devient le secrétaire de l'UD CGT, et membre de la direction fédérale du PCF. En 1945, il est élu conseiller général. Il conserve son mandat en 1951, puis le perd avant de le reconquérir en 1964, et de le conserver jusqu'à sa mort. En 1949, Félix Roquefort devient un des principaux responsables communistes audois. Il est élu député de 1956 à 1958 et siège à la Commission des boissons et à celle de la production industrielle et de l'énergie. Les propositions de résolutions ou de lois qu'il a déposé avaient pour but soit d'appuyer certaines revendications des mineurs, soit de défendre les intérêts des viticulteurs audois. Félix Roquefort s'est éteint le 25 novembre 1982 à Conques. On lui doit notamment : la salle polyvalente, piscine et création du SIVOM.

08.11.2009

11 novembre : défilé et cérémonies du souvenir

CONQUE-11DEF09.jpgCérémonies : Le lundi 11 novembre 1918, à 11 heures, dans toute la France, les cloches sonnent à la volée. Au front, les clairons bondissent sur les parapets et sonnent le «Cessez-le-Feu», «Levez-vous», «Au Drapeau». La «Marseillaise» jaillit à pleins poumons des tranchées. Même soulagement en face, dans le camp allemand. Pour la première fois depuis quatre ans, Français et Allemands peuvent se regarder sans s'entretuer. Un armistice a été conclu le matin entre les Alliés et l'Allemagne, dernière des puissances centrales à rendre les armes. Il laisse derrière lui huit millions de morts et six millions de mutilés. Les survivants ont perdu la foi dans les valeurs morales et spirituelles qui ont fait la grandeur et l'unité de l'Europe. Mais ils veulent croire que cette guerre qui s'achève restera la dernière de l'Histoire, la «der des der» ... 91 ans après la population française rend hommage à ces poilus héroïques. Ce sera le cas des conquois et des conquoises le mercredi 11 novembre prochain. Cette cérémonie est particulière pour la commune qui à cette occasion rend également hommage au Résistant, à son maire d'après guerre Félix Roquefort, décédé en cours de mandat en novembre1982. Un dépôt de gerbe sera réalisé au pied de sa stèle, érigée pour son engagement pour la France et son action sur la commune. Le défilé est programmé à 10h30, départ de l'Hôtel de ville. Dépôt de gerbe au cimetière et à la stèle Félix Roquefort avant le vin d'honneur offert par la municipalité.

Loto : L'association Terres d'Orbiel organise un loto samedi 14 novembre, salle Félix Roquefort à 20h30. 16 quines, 4 cartons pleins et 2 consolantes et de nombreuses surprises. 8 € les 3 cartons. Buvette et pâtisseries durant la soirée.