30.03.2015

19 mars : un devoir de mémoire aux combattants

CONQUE-FNA15.jpg

Après les cérémonies à Carcassonne et Villegly, de nombreux anciens combattants de la section locale, quelques conjointes, les porte-drapeaux Maurice Plagnes et André Belaud, le conseiller général Alain Marcaillou, le maire Jean-François Juste, quelques élus se sont rendus au monument aux morts du cimetière de Conques pour y déposer une gerbe. «Il faut que nous soyons capables de parler de cette histoire et d'en faire un instrument d'éveil. Protéger, préserver vivante la mémoire d'une jeunesse trop brièvement interrompue dans le fracas de la guerre. Poursuivre avec enthousiasme un travail de mémoire, veiller au respect de la vérité historique, les honorer. C'est ne pas céder à la haine, au racisme, à l'intolérance, barrer la route à toute idéologie pernicieuse portant les germes de l'obscurantisme, de la violence, de l'exclusion, éveiller les consciences citoyennes» lecture du message du secrétaire d'État aux Anciens combattants, l'occasion de rappeler un certain nombre de devoirs.  Le «pot» de l'amitié et de la fraternité était offert par la municipalité pour clôturer cette 53e commémoration du cessez-le-feu en Algérie.

Les commentaires sont fermés.