16.02.2015

Le commerce de proximité en centre ville se meurt

CONQUE-02FRE15.jpgLe commerce de proximité notamment au centre de communes se meurt ! Conques, à quelques minutes de la zone commerciale du Pont-Rouge, n’échappe pas à la règle. Tour à tour, le café-pmu, la boucherie-charcuterie, la fleuriste, la mercerie, une épicerie ont fermé, tout comme d’autres services comme l'agence du Crédit Agricole et son distributeur. En ce début d'année c’est la fermeture définitive de la dernière boulangerie-pâtisserie Gaëtan Afforti. Brigitte et Antoine Gonzalez resteront d’ici quelques mois les seuls commerçants en centre ville. Au printemps prochain l'espace commercial de Thierry Bougeois flambant neuf, juste en face l'ancienne gendarmerie, va voir l’ouverture d'un bar-café, d'une pizzeria (actuellement rue du Commerce), d'une laverie, du tabac-presse-loto Bougeois et d'un quatrième salon de coiffure. La gestion individuelle, la crise ne permettent pas un renouvellement, alors que la population est vieillissante et aura de plus en plus besoin de services de proximité. Il est à souligner que le commerce et la transmission des pas-de-porte, des changements d'enseignes, fermetures ou ouvertures relèvent du domaine privé. Elles ne sont pas de la compétence de la municipalité qui ne peut être tenue, trop souvent, comme responsable.

Les commentaires sont fermés.