25.10.2014

Pêche mystérieuse et inquiétante pour Jean-Claude Amiel

IMG_0184.JPG

C’est au retour d’une pêche en mer entre amis que Jean-Claude Amiel a effectué une prise qui a intrigué notre pêcheur local, mais aussi les autorités maritimes. La prise est un poisson de forme différentes des poissons que l’on peut trouver en méditerranée. Après s’être rapproché des marins pêcheurs, c’est  le professeur Patrice Francour  chercheur et directeur du laboratoire  Ecomer environnement marin de la faculté de Nice Sofia Antipolis, expert pour la France des espèces invasives  et internationalement reconnu pour ses travaux et publications scientifiques.  Il a fait le déplacement de Nice à Gruissan  afin de récupérer le poisson pour l’étudier plus en détail. Il pense qu’il s’agit d’un lagocephalus sceleratus qui a envahi les rives sud de la Méditerranée. Surtout, si vous en péchez un, ne le consommez pas.

IMG_0173.JPG

Le spécimen pêché le 9 août dernier par Jean Claude Amiel mesurait 50 cm pour un poids de 1.4 kg. Ce poisson est totalement impropre à la consommation, car ses viscères et sa peau sont riches en tetrodotoxines mortelles. Il n’existe pas d’antidote à ce poison. Cette espèce est arrivée il y a quelques années  de la Mer Rouge par le canal de Suez et provoque de gros dégâts dans les filets des pécheurs Turcs, Libyens, Tunisiens et maintenant Algériens. C’est à ce jour le premier spécimen signalé sur les côtes françaises de la Méditerranée. Ce poisson est conservé à la Faculté de Nice et fera l’objet d’une communication dans les revues scientifiques. Rappel : Si vous en péchez un, ne le consommez pas, ne le mélangez pas aux autres poissons de votre pêche. Même la cuisson ne détruit pas les toxines.

Les commentaires sont fermés.