23.08.2014

Devoir de mémoire : les Maquisards conquois honorés

CONQUE-08NEL14.JPG

C’est sous un ciel bleu, baigné par le soleil que les cérémonies commémoratives du 8 août 1944 se sont déroulées. Anniversaire particulier, puisque cela fait 70 ans que 47 jeunes hommes ont été tués, donnant leur jeunesse et leur vie à la Nation reconnaissante. Parmi eux, 13 jeunes conquois seront exécutés à l’emplacement même du mémorial de Trassanel. Tous faisaient partie du groupe Armagnac, du nom de son chef Antoine Armagnac, qui blessé mortellement décèdera dans une cabane non loin de la grotte où le groupe reprenait des forces. La délégation conquoise avec à sa tête le maire Jean-François Juste et deux de ses adjoints, Paulette Clary et Jean-François Saury, comprenait également de nombreux conquois, descendants des Maquisards tués ou ayant vécu enfant cet épisode douloureux. Après la stèle de la Grave, le cimetière de Trassanel et le mémorial, la délégation est allée déposer une gerbe au monument aux Morts érigé à la mémoire des 13 Maquisards exécutés pour la plupart  ce 8 août 1944 par les nazis. L’émotion est encore très forte dans la population lorsque les souvenirs de ces évènements tragiques resurgissent du passé. « Ne pas oublier, c’est aussi faire un pas vers la Paix. Le devoir de mémoire doit être transmis aux générations futures pour que pareille situation ne se reproduise » souligne André Belaud. La matinée s’est terminée autour d’une bonne table au restaurant l’Epicurien de Conques.

Les commentaires sont fermés.