03.12.2013

Des plumes et du poil dans les gibecières

CONQUE-11PLM13.JPGLe gibier à plume et à poil s’est fait moins discret que lors des dernières campagnes de chasse sur notre territoire. Mais les quatre-vingt-sept sociétaires de l’Association communale présidée par Gérard Lloret n’ont pas tous eu la même chance. Toutefois, il faut admettre que les efforts de l’Acca depuis plusieurs années, commencent à porter leurs fruits. De nombreuses gibecières ne sont pas demeurées, pour une fois, sans relief avec un carnet de prises qui n’est pas resté cette fois-ci vierge. Pour rappel, les membres du bureau demandent aux encartés de leur ramener les feuilles de prélèvements. Une centaine de lièvres ont été prélevés que ce soit en garrigue ou dans les vignes, ouverture retardée vendanges tardives obligent. Le perdreau n’a pas fait exploser les statistiques suite à un printemps à leur désavantage, notamment pour les couvées. Le traditionnel passage de l’oiseau bleu pour la Saint-Luc a posé un lapin aux nemrods de palombes. Quant à la chasse au sanglier, elle se porte comme un charme. Une vingtaine de ce gros gibier est déjà passée de vie à trépas. Sa traque, d’ailleurs, a été exceptionnellement repoussée jusqu’au 23 février par la fédération suite à sa prolifération, synonyme d’importants dégâts aux cultures dans certains secteurs. Les lâchers de faisans ont contenté les moins chanceux.

Les commentaires sont fermés.