30.07.2013

Loisirs simples à l’ombre des rives de l’Orbiel

CONQUE-07BOLO13.jpg

En ce mois de juillet et de trêve estivale, la plupart des sections sportives terminent leur saison. Mais il est des sportifs pour qui ces chaudes journées d’été sont synonymes de reprise d’activité et de plaisir. Ce traditionnel rendez-vous est très attendu des amateurs de pétanque. Ici le jeu se déroule sans arbitre, sans règlement tarabiscoté, sans licence, en dehors de tout cadre contraignant. A l’ombre des grands arbres, tout proche de l’eau fraîche qui coule dans le lit de l’Orbiel, Santiago retrouve ses amis du village pour s’adonner à son loisir favori. Moment privilégié où, entre un « je tire ou je pointe », on parle des années passées, des évènements qui ont marqué le village et ses habitants, mais aussi de ce soleil tant espéré qui maintenant torture les corps assoupis par la torpeur. Les boulistes prennent le chemin du boulodrome assidûment depuis plusieurs jours maintenant. Vers quinze heures commence la partie avec une revanche est offerte aux perdants. Quant à la belle, elle sera jouée quels que soient les scores des parties précédentes. Ils sont une dizaine chaque jour à taquiner le cochonnet pour le plus grand plaisir des spectateurs qui selon les cas encouragent ou taquinent mais ne restent jamais extérieur au jeu. Ainsi passent les jours et pour l'heure, les participants profitent pleinement de ces après-midi conviviales et amicales autour d'une passion commune. Pour les licenciés, concours tous les mardis et vendredis au boulodrome municipal en soirée.

Les commentaires sont fermés.