25.05.2013

Suite et fin des aventures du groupe ‘TPG’

Troisième et dernier volet sur le groupe ‘TPG4. Janvier 1945, l’Orbiel avait un débit assez important. Vers 17h30 le groupe met à l’eau la barque au pont de Montplaisir. René Lalanne monte puis Roger Gironis et Jojo Ferriol. Maurice Viallèle reste sur la rive et avec Popo Clary. René renchéri aussitôt: « On a été immédiatement et rapidement emporté par le courant, la barque partait dans tous les sens. Après bien des frayeurs, nous arrivons au pont de la Fleur de Lys, il y avait des remous, on n’avait plus la maitrise de la navigation et ce qui devait arriver, arriva. Nous chavirons et nous voilà tous les trois dans l’eau. Par miracle et dans un élan de survie, on arrive  à se maintenir  aux branches qui bordent la rive. Alertés, les gendarmes présent sur les lieux,  lancent une corde et nous ramènent sur la terre ferme »Mais l’histoire ne s’arrête pas là. Maurice arrive en courant. Le bateau est remonté sur la rive, la rame quant à elle, continue sa route. Popo se jette à l’eau pour la récupérer, mais ne sait pas nager. Il se débat et boit la tasse. Maurice le rejoint, s’agrippe à une poignée d’ajoncs, tend son bras … et arrive à le sortir après plusieurs tentatives. Les voilà tous les cinq réunis sur le pont, sains et saufs, mouillés jusqu’aux os et grelottant de froid. Souvenez-vous : le fameux groupe ‘TPG’ : c’est tout simplement ‘Tout Pour la Gueule’ nom donné à ce groupe de gais lurons, prêts à croquer la vie à pleines dents. Merci à Claude Gironis qui a immortalisé le récit de ce temps passé en vidéo.

Les commentaires sont fermés.