24.04.2013

L’extraordinaire épopée du groupe ‘TPG’ (1)

CONQUE-04TGP13.jpg

1943, un groupe de jeunes conquois, ayant usé leur fond de culotte sur les bancs de la communale, décident dans la clandestinité totale de créer un club qu’ils baptisent le ‘T.P.G’. Volontairement, cette abréviation ne sera dévoilée que dans le troisième volet de l’article à paraître. Il y avait : Roger Gironis, René Lalanne, Jojo Ferriol, Louis Allard, Jules Cantié, Christophe Roquefort, Popo Clary, Jeannot Maurel, Maurice Vialélle, Antoine Juste, Antoine Martinez, Marcel Cantié  De cette joyeuse bande de lurons il ne reste aujourd’hui que Maurice Vialèlle, René Lalanne et Jeannot Maurel. Ils racontent leurs exploits et anecdotes du temps jadis, à l’occasion de retrouvailles … souvent pour un enterrement. ! « On était en pleine occupation allemande, mais avec les copains, insouciants, on croquait la vie à pleines dents. On aimait se retrouver autour d’une bonne table. Quand la nourriture manquait on tordait le cou à quelques poulets ou canards, en se gardant bien de le dire » Maurice Vialèlle. Chaque  samedi, été comme hiver, ils parcouraient les routes du Cabardès à vélo pour aller au bal. A Pâques également, les sacoches bien remplies, direction la garrigue de Conques ou, parfois, sur une prairie de la montagne noire pour faire l’omelette pascale. Emportés par leurs souvenirs, au travers leurs regards, les images d’époque défilent et la conversation débouche sur ce fameux mois de juillet 1944 … A suivre !

Les commentaires sont fermés.