24.02.2013

Comme ‘DAB’ le service de proximité fout le camp

credit agricole 2 003.jpg

Depuis plusieurs jours, le bureau du premier magistrat est devenu le bureau des réclamations et de l’indignation de nombreux conquois. En effet, le DAB (distributeur automatique de billet) de l’ancienne agence bancaire du Crédit Agricole vient d’être enlevé. « Dès la fermeture de l’agence il y quelques mois, nous avions anticipé la vente de la maison et naturellement envisagé et proposé un nouvel emplacement à l’établissement bancaire concerné. Informée par le nouveau locataire, la municipalité a adressé il y a quelques semaines une lettre pour demander la confirmation de la suppression du DAB et notre volonté de le conserver. La réponse a été négative. La population âgée, mais aussi les autres habitants de la commune et des environs utilisaient ce service de proximité, qui aux dires de l’agence bancaire était ‘rentable’. Malheureusement, nous avons épuisé toutes les solutions à notre disposition pour trouver une issue favorable à ce retrait » souligne le maire Jean Chapet. Bon nombre d’élus sont interpellés dans la rue pour montrer leur colère et détermination pour une action qui risque de prendre de l’ampleur. « Nous allons lancer une pétition dans un premier temps. Ensuite, si rien ne bouge, nous allons inviter les titulaires de comptes de cet établissement bancaire de changer d’enseigne pour La Poste qui reste le seul sur la commune. Si la concurrence existe, peut-elle sans doute installer un nouveau DAB sur la commune ?» rappelle un habitant titulaire de plusieurs comptes dans cette agence. Affaire à suivre !

Les commentaires sont fermés.