07.12.2011

Gaëtan Affortit : boulanger-pâtissier à l’ancienne

CONQUE-12BOU11.JPG

Que ne peut-on pas entendre comme commentaires sur le pain « C’est de la ‘tougne’, du pain surgelé, une fabrication industrielle ». Le nouveau propriétaire de la boulangerie-pâtisserie conquoise fabrique sur place le pain, à l’ancienne. Eau, farine, ferments sont pétris, la pâte calibrée en fonction de la fabrication, mise en chambre à température contrôlée pour fla faire lever, puis cuite avant sa mise en rayon.

IMG_0699.JPG« C’est une très bonne chose que d’avoir encore dans le village, un boulanger-pâtissier qui travaille à l’ancienne. Elaborés également sur place, les gâteaux sont excellents, même si à cause de mon diabète, je ne devrais pas en manger aussi souvent. A mon âge, il faut savourer les bons moments » confie d’un air coquin un résident de la rue du commerce, qui a souhaité garder l’anonymat. Outre le changement de patron, il est vrai que la vitrine pâtisserie est très achalandée. Djihèn, la compagne de Gaëtan assure la vente au magasin et le personnel assurant la tournée a été conservé.

IMG_0698.JPG« Le commerce de proximité disparaît petit à petit. Il ne reste plus que 4 commerces de ce type sur le village avec l’alimentation, le tabac/presse, le café et le boulanger-pâtisser. Jeunes, déterminés, entreprenants, puisqu’ils vont former un apprenti, il faut utiliser leurs services, faute de quoi, un nouveau commerce disparaîtra. Faire quelques pas supplémentaires en centre ville permettra de faire connaissance avec les nouveaux propriétaires et apprécier leurs productions » souligne le maire Jean Chapet. Nul doute qu’une visite s’impose et comme ‘l’essayer, c’est l’adopter’, pourquoi pas le faire !

Les commentaires sont fermés.