13.11.2011

La population honore la mémoire de Félix Roquefort

CONQUE-11ROQ11.jpgLa municipalité de Conques et ses habitants rendent chaque 11 novembre, un hommage à Félix Roquefort, député, conseiller général et maire de Conques de 1944 à 1982, année de sa disparition. Après les cérémonies de commémoratives de l'armistice du 11 novembre 1918 à la mémoire de tous ceux tombés pour la France, les Conquois se rendent à la stèle, au complexe qui porte également son nom. Félix Roquefort, un prénom et un nom qui ont marqué à jamais la commune. Né le 12 décembre 1913 à Lastours dans une famille populaire, il est embauché à la mine de Salsigne. Fait prisonnier en juin 1940, il s'évade le 5 novembre, participe à la Résistance dès 1942, dans le mouvement Combat. En 1943, il participe à la formation d'un des premiers maquis de l'Aude, avec deux de ses frères et son beau-frère qui, tous trois, ont été tués par l'occupant. En février 1944, Félix est nommé chef régional ‘action ouvrière des mouvements unis de la Résistance’, membre du comité régional clandestin de Libération pour le Languedoc-Roussillon. La même année, il adhère au PCF et est médaillé de la Résistance française. Après la Libération,  il est élu président du comité de libération de Conques, maire à compter de 1945, conseiller général. Il sera député de 1956 à 1958 et siège à la commission des boissons et à celle de la production industrielle et de l'énergie. Il restera le défenseur inlassable des opprimés, mineurs, viticulteurs, ainsi que ceux qui ne pensaient pas comme lui. Il s'est éteint le 25 novembre 1982. Après une minute le dépôt de gerbe à la stèle et une minute de silence, Jean-François Juste a invité tous les participants à partager le verre de l’amitié à l’hôtel de ville.

Les commentaires sont fermés.