19.08.2011

Bon pied, bon œil pour ‘Pépé’ Campillo,

IMG_1146.JPGLongtemps attendus, les cèpes ont fait leur apparition depuis quelques semaines. Une sortie furtive, bien gardée dans le secret des fonds de bois. Le bouche à oreille, conversations a fait le reste. A près de 90 ans, ‘Pépé’ Campillo  a bravé giboulée et brouillard dense pour aller à la cueillette du précieux trésor. Direction les bons coins jalousement gardés secrets, lopins de terre fertiles pour contenter les papilles ! Premier constat, peu d’amateurs aux endroits les plus fréquentés. Les sources d’informations auraient-elles été mauvaises ? Sans grande conviction, la chasse dans la forêt détrempée commence. Quelques faux attirent l’attention du patriarche. Et puis le miracle, à la lisière d’un bois, les premiers bolets majestueux s’offrent à la cueillette. Le cèpe, roi des champignons est lui aussi arrivé avec deux mois d'avance. Poussée précoce due à la conjugaison, des orages d'un juillet pluvieux, frisquet favorisant la fermentation de ces moisissures. La collecte a ses règles, même si la nature appartient à tous. La carte est obligatoire dans des forêts privées, s’en munir sous peine d’amende amère. Pour une première cueillette ‘Pépé’ est très satisfait, même si ses jambes lui rappellent son âge. Désagrément vite oublié devant l’assiette de champignons poêlés avec un brin de persillade, arrosé d’un Cabardès, parfaitement assorti a ce met savoureux. Bon appétit ‘Pépé’ !

Les commentaires sont fermés.