18.06.2011

De la roulette à la gaule pour Jean-Claude Amiel

CONQUE-06GRU11.JPGLes concours de circonstances font parfois bien les choses. De passage à Gruissan, un attroupement inhabituel dans le port de Barberousse a attiré mon attention. Quelle n’a pas été ma surprise de découvrir au milieu de la foule, au centre des applaudissements, Jean-Claude Amiel, l’ancien dentiste de notre commune. Après une activité professionnelle active, Jean-Claude et son épouse profitent de la retraite. Propriétaire d’un bateau à moteur, Jean-Claude s’adonne à l’une de ses passions, la pêche en mer. « C’est enivrant de pêcher en mer car en plus de l’attente, de l’excitation même de la pêche, il y a le cadre exceptionnel de la mer avec en fond les Pyrénées. Le silence est aussi une des raisons des sorties en mer à taquiner le poisson pendant quelques heures. La pause déjeuner est aussi importante et on apprécie un bout de pâté ou saucisson arrosé par un bon Cabardès, bercé par une petite houle » souligne Jean-Claude Amiel. Pour l’heure, notre « pescofi » de mer s’est classé en quatrième position du concours de pêche organisé par le club nautique de Barbarousse. Sa petite fille était fière de recevoir une canne à pêche, un réveil électronique, ainsi qu’un trophée pour se rappeler de ce concours. Le prochain reportage est prévu lors de la pêche au gros, le thon rouge de méditerranée. 

Les commentaires sont fermés.