15.05.2011

Devoir de mémoire pour la jeunesse conquoise

CONQUE-05DEF11.JPG

Malgré un temps incertain, ce sont près de 150 personnes qui ont assisté au défilé des cérémonies commémoratives du 8 mai 1945. A noter cette année une forte participation des scolaires et des jeunes. « Il ne faut pas oublier ces moments tragiques de notre histoire, même si elle s’est terminée par la victoire. Beaucoup de jeunes y ont laissé leur vie afin de défendre la liberté du pays. Nous les jeunes avons un devoir de mémoire pour ceux qui se sont sacrifiés. C’est pour cela que nous participons à ces cérémonies » souligne Maximilien, le président de l’association des jeunes citoyens. Les autorités civiles et militaires ont participé en nombre à ce défilé et à la dépose de gerbes aux monuments aux Morts. C’est en août 1944, à Trassanel que 13 jeunes conquois du Maquis, sous le commandement d’Antoine Armagnac, ont été tués lors d’une attaque des forces d’occupation. Depuis quelques années, la cabane où est mort Antoine Armagnac et la grotte de Trassanel, sont de plus en plus visitées, grâce à des bénévoles, résistants et membres des familles de disparus qui assurent le maintien du patrimoine et des visites commentées sur place. Chaque année, ces évènements donnent lieu à des cérémonies spécifiques à la Grave et Trassanel. Dans son allocution, le maire Jean Chapet a tenu à remercier les participants et tout particulièrement Mme Malblanc, qui accompagne avec les enfants tous les défilés en interprétant à capela la Marseillaise. Le verre de l’amitié offert par la municipalité a clôturé la matinée.

Les commentaires sont fermés.