30.12.2010

Terres d'Orbiel lance sa campagne d'adhésions 2011

CONQUE-12ADH10.JPG

L’année se termine de façon positive pour l’association qui milite contre l’implantation d’un CET sur le site de Lassac. « L’annulation pour la deuxième fois du plan départemental et celle de la délégation de service public sont des échecs cuisants pour ceux s’obstinent depuis 6 ans, à imposer un projet entaché d’irrégularités, reconnues une fois de plus par la justice. Nos arguments proviennent de documents publics à la disposition de tous les audois. C’est donc la vérité, preuves à l’appui » rappelle le président Tessié.

IMG_0018.JPG

De son côté l’ancien président Louis Fraisse a souligné, non sans humour « On nous a traité de tous les noms, méprisés, montré du doigt comme des irréductibles voulant faire capoter le projet d’intérêt général. Alors, je pose la question aux élus départementaux qui veulent nous faire avaler des couleuvres : dépenser près de 4 millions d’euros d’argent public pour le projet de Lignerolles annulé, celui de Lassac annulé et être aujourd’hui dans une impasse, où se trouve la notion d’intérêt général ? Les procédures engagées par Régis Fraisse en parallèle avec Terres d’Orbiel et le syndicat des vignerons donnent une autre dimension au juste combat qui est mené depuis 6 ans. Vu les échos de ma lettre à tous les maires de l’Aude, les élus du territoire sont informés désormais sur les tenants et aboutissants de ce projet irréaliste ». Les militants de Terres d’Orbiel se sont retrouvés autour d’une bonne paella après avoir mis sous enveloppe près de 3.000 lettres de demandes d’adhésion 2011.

Les commentaires sont fermés.