30.08.2009

Le syndicat d’arrosage rétablit la vérité sur le manque d’eau

CONQUE-9SYN08.jpgEn écho aux articles parus dans la presse, pour couper court à toute allégation et faire taire des propos colportés ça et là, le bureau du syndicat d'arrosage Vic au Pont del Gua a indiqué qu'il n'est aucunement responsable de l'assèchement de la partie de l'Orbiel située entre La Tuilerie et le Pont de Montplaisir,  le samedi 22 août. Une réunion de crise a eu lieu entre le président du syndicat et le maire, Jean Chapet. Les travaux réalisés le jeudi 20 avec autorisation de ce dernier ont consisté en la réfection du seuil du déversoir ainsi qu'au curage du béal. Un barrage a été érigé à l'entrée du béal et non dans le cours de l'Orbiel. Le soir même, il a été retiré et le gravier nivelé. Le tractopelle utilisé n'a occasionné un quelconque dégât sur la partie concernée où coulait quelques centimètres d'eau sur de la boue nauséabonde (cherchez plus haut !) Le samedi matin, le niveau de l'eau avait fortement baissé entre la Tuilerie et Monplaisir et l'après-midi la situation s'est aggravée. Le président du syndicat a alerté la Gendarmerie et interpellé le président du syndicat de pêche et le garde pêche. La baisse brutale du niveau était en fait due à un acte de malveillance que des témoins attestent : les planches faisant barrage avaient été manipulées. Des bonnes volontés ont procédé à la pose d'une bâche et remis les planches alors que des membres du bureau du syndicat d'arrosage ont ouvrer la vanne du déversoir pour alimenter davantage l'Orbiel. Dimanche matin, le niveau de l'eau était redevenu normal. Dès lors, dans un souci civique de gestion et d'économie de l'eau, et bien que l'eau du béal soit restituée dans l'Orbiel en trois endroits (Planque de Catuffe, Monplaisir et ruisseau de Russec), le bureau a décidé de réglementer l'arrosage mais il souhaite vivement que l'effort auquel il consent soit relayé par ceux qui prélèvent l'eau par pompage et de manière intempestive pour arroser leur gazon ou leur jardin d'agrément. 

29.08.2009

La fête locale débute samedi avec un repas grillade

CONQUE-9LOC08.jpgL'édition 2009 de la fête locale va sonner les trois coups samedi. La formule de l'année dernière a été reconduite par l'équipe de bénévoles de Festiv'Conques présidée par Alain Buisine. «La fête locale doit être en priorité une fête en direction des habitants du village. La convivialité et le rassemblement intergénérationnel sont les fondations de la programmation. La piste de danse a été dégagée des haies d'épineux, ce qui donne un espace aéré et permettra aux convives du repas de dimanche de se restaurer à l'ombre des platanes. Merci au Service technique municipal pour cette opération» souligne le président. Samedi, concours de pétanque à partir de 14h. A 16h, surprise avec une banda originale qui nous vient de l'Hérault qui animera le repas grillade. Puis la formation Sankara régalera le public un peu plus branché sous un déluge de lasers et lights. Dimanche, la banda 'Les joyeux lurons' déambulera dans les rues avant le repas qui sera servi à l'espace Félix Roquefort vers 13h. La course cycliste, 'Grand prix de Conques - Félix Roquefort, aura lieu à partir de 15h. A 16h, place aux couleurs du Mexique avec 'Los Tropicales' et leur spectacle interactif. Rappelons que l'inscription est obligatoire pour les 2 repas à l'accueil de l'Hôtel de ville. Le règlement s'effectuera sur place. Samedi repas à 7 €, dimanche poules frites à volonté : adulte 13 € et enfant de moins de 10 ans 6 €.

28.08.2009

Les bénévoles de l’ECV XV prêts pour la nouvelle saison

CONQUE-9BEN08f.JPG

Prenez des amoureux du ballon ovale, des épouses de joueurs, des dirigeants assidus et vous avez un cocktail de bénévoles performants. Durant l'été, la tâche a été rude avec les salades, les grillades à préparer pour les nombreux repas organisés au club house 'James Not'. «Ce club est notre deuxième famille, nous y venons avec grand plaisir partager des moments de joies ou de peine. Peu importe les résultats, la convivialité et l'esprit de clocher qui y règnent sont très importants dans la vie d'un groupe et plus spécifiquement dans la famille du rugby. La saison passée a été merveilleuse et elle restera à jamais gravée dans nos mémoires. Aujourd'hui, avec ce vide-grenier, nous entamons une nouvelle saison qui, nous l'espérons tous, sera couronnée de beaux succès» rappelle  Mme Louvet, l'une des bénévoles du club. Il est vrai que les repas de l'ECV sont réputés. D'ailleurs durant la saison, entre les entraînements et le championnat, près de 120 repas sont servis chaque semaine. «La cohésion entre les dirigeants et  les joueurs, c'est très important. Mais lorsque l'on peut compter sur le soutien des collectivités locales comme la ville de Conques et de Villemoustaussou, du conseiller général Marcaillou cela rassure et permet de travailler sur le terrain de la meilleure des façons» souligne le co-président Mignard. Le vide grenier a été une réussite totale avec près d'une centaine d'exposants et un nombre de visiteurs important vu les conditions climatiques. Les consommateurs ont pu apprécier également les deux boucliers qui trônaient en bonne place à la buvette.

 

27.08.2009

L’Orbiel à sec : la ‘guerre de l’eau’ aura-t-elle lieu ?

CONQUE-9BEA08.JPGDepuis quelques jours, les riverains des jardins et du béal se plaignent de la sécheresse de l'Orbiel. La chaleur et la pluviométrie inexistante depuis trois mois ont fait baisser le niveau des eaux de l'Orbiel de façon conséquente. Si les riverains en amont du cours d'eau arrivent à arroser, les jardiniers de la plaine n'ont plus d'eau. «A voir certains arroser leur pelouse à tout va en puisant dans l'Orbiel assèche encore plus le cours d'eau en aval et prive les autres riverains d'arrosage» s'exclame un riverain mécontent du comportement un peu cavalier de certains. «Si cette situation perdure, nous serons amené à prendre des mesures conservatoires d'urgence. Le béal à sec va devenir nauséabond dans les prochains jours, même si le curage régulier est effectué par le service technique. Nous en appelons au civisme pour que chacunes des parties concernées fassent des efforts pour partager le peu d'eau qui reste disponible» souligne le maire, Jean Chapet. Pour l'heure la situation reste calme, mais lorsque l'on s'attaque à la terre et pour certains, leur de ressource alimentaire, cela peut mal se passer. Le bon sens dans cette affaire doit être de mise pour permettre aux différents particuliers et jardiniers de terminer la saison estivale la meilleure possible en fonction des possibilités actuelles.

26.08.2009

ECV XV : la reprise pour le groupe champion de France

CONQUE-9REP08.jpgLa fête aura duré tout l'été. Les victoires en championnat du Languedoc et championnat de France 1re série ont été arrosées comme il se doit, un doublé historique qu'il convient d'apprécier à sa juste valeur. C'est déjà du passé avec la nouvelle saison qui se profile. Les garçons sont à l'ouvrage avec les premiers entraînements de reprise, du footing tout simplement pour décrasser les musculatures endormies par le farniente de l'été. C'est Eric Albert qui sera aux commandes, secondé par Patrice Lemoine. Ils auront en charge un effectif d'une quarantaine de joueurs peu remanié. Peu de départs, mais quelques arrivées de valeur avec Arnaud Lemanach, René Castel et Nicolas Cazal (Bram), Mathieu Chevallier (Castelnaudary), Moussa Kebeari (Leucate), David Canet (Limoux), Julien Guyot (Carcassonne). D'autres reprennent du service comme Luc Eychenne, Joël Bertrand, Jérôme Azéma et Alex Prat. Ce groupe sera attendu cette saison et les rencontres seront plus que jamais âpres et disputées Faisons confiance à ces 'rouge et vert' qui nous feront partager leur enthousiasme, détermination solidarité collective et émulation permanente. Première rencontre du Trophée Lacans, le 6 septembre au Stadium contre Fleury/Salles/Coursan. En championnat, l'ECV se frottera à Limoux, Névian/Canet, Vinassan, Ouveillan/Cuxac, Sauvian, Bram, Alaric et Tauch Corbières, de belles joutes en perspective. Pour tout savoir sur la vie du club cliquez sur le site www.ecvxv.fr.